Communiquer avec bienveillance

Mis à jour : juin 21

Il existe plusieurs façons de communiquer. Nous pouvons communiquer avec la voix, les yeux, le corps, les gestes... Est-ce que tu savais que selon une règle publiée en 1967 par le professeur Albert Mehrabian, 93% de notre communication est non verbale​ et que les mots ne représentent que 7 % ?


Pourtant, la plupart des conflits dans les relations personnelles, amicales ou encore professionnelles sont verbaux et sont dus à une mauvaise utilisation de la communication. La cause ? On ne nous a jamais appris à communiquer avec bienveillance, empathie, à exprimer nos besoins et à écouter de façon active l'autre.


Résultat : nous interprétons, nous accusons à tort et à travers, nous attendons de l'autre qu'il devine ce que nous pensons, nous faisons des reproches et même que nous pouvons devenir violents... Bref, pas très glorieux tout ça ...


Que se passe t-il dans ce cas-là ?


Lorsque l'autre est en colère ou agressif et qu'il te déverse une avalanche de reproches ou d'insultes, il est important de comprendre que l'autre en réagissant ainsi, te dit clairement comment il se sent intérieurement et que la situation est venue toucher directement son système de valeurs, ses besoins ou ses envies


Sauf que, comme je l'ai dit plus haut, nous n'avons pas appris à communiquer avec bienveillance, alors nous communiquons avec agressivité et/ou violence que ça soit dans les mots ou dans les gestes. Et c'est pareil lorsque c'est toi qui es dans cette situation, tu ne parles pas de l'autre, tu parles de toi.


Le but de cet article, t'aider à communiquer avec respect et bienveillance, mieux te comprendre et comprendre l'autre, résoudre des conflits au sein de tes relations perso et pro. La communication bienveillante favorise également la coopération, elle permet de prêter attention et d'exprimer avec clarté, sincérité ce qui se passe en nous sans jugement et d'accueillir avec empathie, ce que l'autre dit, sans entendre de jugements, de critiques ou de reproches.


La communication bienveillante m'accompagne depuis maintenant 8 ans. Pour reprendre les mots de mon intervenant en formation, c'est un "art de vivre les relations". Et c'est vraiment un art que j'aime appliquer dans ma vie perso et pro. C'est une réelle invitation à comprendre et communiquer avec son cœur.

« Ce que je recherche dans la vie, c’est la bienveillance, un échange avec autrui motivé par un élan du cœur réciproque. » Marshall Rosenberg



C'est Marshall Rosenberg qui est le fondateur de la communication non violente® (CNV), perso, je préfère, communication bienveillante. Mais rendons à César, ce qui appartient à César ! 😉


La Communication Non Violente® repose sur deux grands principes :

  • L'expression authentique.

C'est-à-dire s'exprimer avec clarté et authenticité ce qui se passe en moi, concernant, mes émotions et mes besoins. Je prends conscience de ce qui se passe en moi, sans porter de jugement ou d'évaluation.

  • L'écoute active et empathique.

Cela consiste à être présent et disponible pour l'autre personne. C'est-à-dire que, pendant cette écoute, tu lui donnes toute ton attention, comme si c'était la première fois que tu la voyais. Tu l'écoutes sans préjugé, sans formuler de jugements ou de critiques. Tu l'écoutes tout simplement sans intention de la consoler, de lui donner de conseils ou de lui trouver une solution. Rappelle-toi, la solution se trouve en elle, et c'est à travers cette écoute active.


"Écouter, c’est au fond ne RIEN FAIRE. Écouter, c’est ÊTRE, ÊTRE AVEC, ÊTRE COMPLÈTEMENT DISPONIBLE." Thomas d’Ansembourg

Marshall Rosenberg a développé un processus en 4 étapes :


1 : J’observe la situation : j'explique les faits, sans jugement, sans évaluer. 2 : J’exprime mon émotion/sentiment : Ressentir sans interpréter. Qu'est-ce que je ressens au fond de moi ? 3 : J’exprime mon besoin : De quoi j'ai besoin ? 4 : Je fais une demande claire : En message-JE, claire et positive. Serais-tu d'accord de...


Au terme de ces 4 étapes, tu l'auras compris, la CNV® a pour objectif la rencontre avec soi et avec l’autre. Cela permet de faire passer un message clair, précis, respectueux et bienveillant !

Tu t'en apercevras vite, mais la CNV® s'applique dans différentes situations :

  • Pour exprimer un désaccord,

  • Pour sortir d'un conflit,

  • Pour exprimer sa gratitude,

  • Pour faire passer un message,

  • Pour présenter ses excuses,

  • Pour exprimer sa colère,

Cependant, avant de porter ton attention sur l'autre, il est important de clarifier ce qui se passe en toi. En effet, si tu es toi-même secouée par une situation, tu n'es pas disponible et dans les meilleures conditions pour accueillir ce qui se passe chez l'autre. Dans ce cas, tu peux faire des exercices de respiration, tu peux prendre un bol d'air, tu peux prendre un peu de recul (si tu peux), tu peux également demander de l'aide.


La CNV® est un art puissant, une philosophie de vie ! Elle est simple et utile, cependant, comme n'importe quel apprentissage, la CNV® doit être pratiqué tous les jours pour qu'elle puisse devenir naturelle. Pour cela, je te conseille de pratiquer chaque étape individuellement. Par exemple :

Pendant ma carrière d'éducatrice de jeunes enfants, l’observation a été un outil fondamental et comme tout outil, l’observation demande une réflexion et un savoir-faire pour devenir "naturelle".De ce fait, pour l'application de cette1reétape de laCNV, tu peux consacrer 1 à 2 semaine à la formulation d'observations.Pour rappel, tu expliques les faits sans jugements, c'est comme si tu décrivais une photographie.


Pour la 2e étape, tu peux également y consacrer le même temps. Il s'agit de ressentir ce qui se passe à l'intérieur de toi, tu peux te servir d'une liste d'émotions et/ou de sentiments.Prends bien le temps de ressentir ce qui se passe dans ton corps. Cependant, attention, à ne pas y mettre des émotions teintées de jugements ou d'interprétations (Je me sens abusée, je me sens délaissée...)


Pour la 3e étape, tu y consacreras encore1 ou 2 semaines (c'est toi qui choisis). L'idée est d'aller identifier les besoins fondamentaux qui se cachent derrière tes émotions. Par exemple : " je suis déçue que tu n'aies pas fait ce que tu avais dit"->Besoin de sécurité intérieure, besoin de confiance...


Tu l'auras deviné, pour cette dernière étape, 1 à 2 semaines sont nécessaires pour apprendre à formuler des demandes claires, positives, concrètes, réalisables et négociables. Et surtout, il est important de retenir que si l'autre dit NON à ta demande, il dit oui à un besoin chez lui.


La communication non violente®, la communication bienveillante, nous pousse à développer la connaissance de soi et l'amour de soi. De comprendre nos mécanismes et d'être plus en paix dans la relation à soi. Et tu verras que le fait de se donner de l’amour et de la bienveillance, permet de préserver notre écologie personnelle et d'être dans la capacité d'en donner à notre tour.


Est-ce que tu utilises la CNV® ou c'est une découverte ?


J'espère que cet article t'a donné une compréhension et des clés pour communiquer avec bienveillance. Si tu penses que cet article peut aider des personnes de ton entourage, je t'invite à le partager.


Prends soin de toi.

Sylvia

PS : Bientôt des outils de communication non violente seront disponibles dans l'espace Ressources du site. Je t'invite à t'inscrire ici pour en profiter ;)

Sylvia SIUDRYGA

Coach

 LILLE, France

© 2020 par My L.A.B - Expérimenter Autrement. Créé avec Wix.com